Mairie du 16ème : Journée des Associations le 8 septembre 2016

AODE y était bien sûr présent et a accueilli des personnes concernées par la recherche Serge Richterd’emploi, pour elles-mêmes ou des proches ; d’autres personnes ont aussi été intéressées pour rejoindre notre équipe d’Accueillants ;

A la fin de la journée, 11 associations ont été invitées à se  présenter ; AODE était parmi elles présentée par Serge Richter (photo) ; le jury a  sélectionné les trois meilleures présentations , et AODE était parmi elles.

À Paris 17ème, une 3e plate-forme AODE pour orienter les demandeurs d’emploi

Une accueillante accompagnée de l'animatrice (à droite) de la plateforme 17e

Une accueillante accompagnée de l’animatrice (à droite) de la plateforme 17e

L’association d’Accueil et d’Orientation pour les Demandeurs d’Emploi (AODE) était présente au forum emploi de Paris 17e en novembre dernier. Le succès de son stand a décidé l’association à créer une nouvelle plateforme, avec l’appui de la la Mairie du 17e arrondissement de Paris. Depuis le 24 mai 2014, les chercheurs d’emploi y sont accueillis chaque samedi individuellement sans rendez-vous, pour une orientation utile à la mairie du 17e – 16 rue des Batignolles.

Un premier entretien

 Tous les samedis, une équipe réalise un travail d’écoute active avec les demandeurs d’emploi, reçus gratuitement sans rendez-vous. Elle est composée de bénévoles :

– expérimentés à des postes à responsabilité en entreprise,

– formés à la recherche d’emploi et à l’écoute de l’autre,

– et sensibilisés au chômage, certains l’ayant eux-mêmes vécu.

Après une heure d’entretien, l’accueillant(e) AODE adresse immédiatement un retour à l’accueilli. En adéquation avec le parcours et en réponse aux questionnements, il l’oriente vers la structure la plus adaptée, parmi un réseau de vingt associations d’accompagnement partenaires. Grâce à la recommandation AODE, le suivi est rapide et adapté.

(Re)trouver sa nouvelle voie

Le chiffre de 3 millions de chômeurs a été atteint au premier trimestre 2014. Parmi eux, 30,000 seulement passent par les associations dédiées à faciliter le retour à l’emploi. La recherche en solitaire, le manque d’information et de méthode mènent à la perte de confiance et à l’isolement. Ce changement d’état ralentit considérablement les chances de retrouver un emploi rapidement. « Chercher une nouvelle activité, c’est un travail à plein temps, pour lequel il faut être en forme et préparé » déclare Lionel Painvin, Président d’AODE. « La recherche d’un emploi nécessite de s’entourer utilement. Il faut l’aborder avec une démarche professionnelle et pour cela, se faire aider ».

Face à cette situation, l’équipe d’AODE est mobilisée, au plus proche des demandeurs d’emploi, de leurs attentes et aspirations. Déjà deux lieux d’accueil, à Paris 16e et à Boulogne-Billancourt ont accueilli deux cents demandeurs en 2013. L’ouverture de la plateforme du 17è arrondissement souligne son dynamisme et marque une nouvelle étape dans son développement.